Pour un séjour actif

Chasse à Orléans : une porte d’entrée grandiose vers la Sologne 

Venez chasser en Sologne et découvrez Orléans sous un nouveau jour

La chasse à Orléans est inexorablement associée à la région cynégétique phare qu’est la Sologne. De façon historique, la Sologne et la chasse partagent un amour réciproque. La variété de ses biotopes, le goût prononcé des rois de France pour la chasse à courre, la proximité de Paris et surtout la richesse du gibier ont fait de la Sologne un territoire naturellement porté vers la chasse. Orléans constitue une porte d’entrée idéale sur cette région située à seulement quelques kilomètres au sud de la capitale de la région Centre Val de Loire.

La forêt domaniale d’Orléans et la chasse

Ancienne forêt royale reconnaissable à ses carrefours en étoile, la forêt domaniale d’Orléans offre un territoire de chasse de 35.000 ha de forêts. Les feuillus qui la caractérise sont un environnement idéal pour le gibier qui y abonde : cerfs, lièvres, chevreuils, sangliers.

La forêt domaniale d’Orléans se compose de 4 massifs forestiers : Orléans , Ingrannes, Lorris Chateauneuf, Lorris les Bordes. Cette zone est située à seulement 1h30 en voiture de Paris par l’A10.

De façon globale, la Sologne offre de nombreux types de territoires
adaptés à tous les styles de chasse :

  • bruyères, genêts, ronces, taillis, ajoncs idéals pour le lapin de garenne devant soi
  • friches, cultures, cultures à gibier, bois, étangs pour le gibier à plume et le poste à pigeons
  • étendues de plaines sauvages pour le faisan, la bécasse, la perdrix et le pigeon.
  • étangs bien sûr, si caractéristiques de la Sologne, qui sont un milieu naturel idéal pour les canards et sarcelles qui y vivent toute l’année.
  • grands espaces boisés composés de feuillus tels que chênes, châtaigniers et bouleaux riches en animaux sédentaires comme les chevreuils ou les sangliers et également en cerfs.

Brève présentation géographique de la Sologne

Autrefois zone marécageuse inexploitable asséchée par Napoléon III, la Sologne est aujourd’hui réputée pour ses étangs qui couvrent environ 12.000 hectares soit 2 % de son territoire.

Le territoire offre une diversité de paysages exceptionnels avec ses forêts qui occupent 62% de sa surface. Le brame du cerf à l’automne est devenu une attraction touristique d’importance. On en a dénombré plus de 250 rien qu’à Chambord en 2011.

La région entend protéger ce patrimoine naturel et la ressource que représente la chasse en mettant en place de nombreuses actions écologiques. Citons notamment la délimitation d’une zone de protection spéciale pour ses étangs, la zone Natura 2000 qui protège 9% du patrimoine de la région Centre Val de Loire.

En Loir-et-Cher, ce sont les comités de gestion cynégétique qui arrêtent les critères d’attribution des plans de chasse en s’appuyant sur l’état des populations sur le département réalisé lors d’opération de comptage. Un arrêté fixe annuellement les modalités d’attribution et les conditions d’exécution du plan de chasse grand gibier.

Statistiques sur la chasse dans le Loir-et-Cher

Les chasses privées sont la forme la plus répandue des groupements de chasseurs. L’étendue du territoire de chasse solognot est conséquent ; il représente plus de 80 % de la superficie totale des communes (190 000 ha) et serait constitué à 97 % de chasses privés. Les chasses communales ne couvrant que 3 % environ de la surface de la zone.

La Sologne atirrait en 2004 environ 23 000 pratiquants, soit 1 chasseur pour 15 habitants. En 1999 et depuis l’introduction des plans de chasse en 1979, les effectifs de grands gibiers avaient progressé sur tout le territoire.

Dates d’ouverture de la chasse

Pour la saison 2019/2020, l’ouverture générale est fixée au 15 septembre 2019 et la fermeture générale au 29 février 2020.

Pour les détenteurs d’une autorisation préfectorale (sous certaines conditions), des ouvertures spécifiques ont été mises en place pour les détenteurs d’une autorisation préfectorale (sous certaines conditions) :

– Cerf élaphe : du 1er sept. 2019 à l’ouverture générale
– Chevreuil, Daim : du 1er juin 2019 à l’ouverture générale
– Sanglier : du 1er juin 2019 au 14 août 2019
et à partir du 15 août 2019 tout type de chasse autorisé en tout lieu

Fermetures spécifiques
Faisans, Colin : 31 janvier 2020
Perdrix rouge (hors GIC) : 31 janvier 2020
Perdrix grise (hors GIC) : 9 décembre 2019
Lièvre (hors GIC) : 9 décembre 2019

Consultez la liste complète sur le site de la fédération des chasseurs du Centre Val de Loire.

Prix de la validation départementale

Les chasseurs du Loiret ont validé une baisse de la validation départementale à compter du 1er juillet 2019 (ajouter 5euros de frais de dossier) :

– 125 euros : validation départementale sans sanglier
– 135 euros : validation départementale avec sanglier,
– 200 euros : validation nationale

La fédération des chasseurs du Loiret avait comptabilisé plus de 20.300 permis validés pour la saison 2018-2019, dont près de 3.000 forfaits trois jours, achetés par des pratiquants occasionnels, invités dans des chasses privées.

Quelques chasses privées à proximité de Orléans

CHASSE AU DOMAINE DE L’ORÉE DES CHÊNES (45) situé au cœur de la Sologne à une vingtaine de km d’Orléans, le domaine de l’Orée des chênes offre une superficie de plus de 165 Ha.

CHASSE AU DOMAINE DES BORDES, d’une superficie de 750 hectares est un territoire typiquement solognot. Composé de plaines, cultures à gibiers, friches, bois, taillis, et pas moins de 40 hectares d’étangs.

CHASSE AU DOMAINE DE MARIAVILLE (41), situé au cœur de la Sologne, le domaine de Mariaville vous accueille pour vos journées, week-ends et séjours de chasse dans un espace de 100 Ha.

Types de chasse possible en Sologne

Les amateurs de chasse sont servis puisque la Sologne, de part la richesse de son gibier donne accès à de multiples types de chasse :

  • chasse à l’approche et à l’affût : chasse du cerf et du brocard
  • chasse en battue : chasse au cerf, au sanglier et au chevreuil
  • chasse à la billebaude devant vous si vous possédez un chien lapinier
  • chasse aux perdrix et faisans devant soi au cul levé

Par ailleurs, tout au long de l’année, la FDC45 propose des formations “Sécurité” ouvertes à tous les chasseurs. Les formations durent quatre heures (8h-12h ou 13h30-17h30) avec projection d’un film, mise en situation, tir réel, démonstration des bons gestes…

En profiter pour visiter Orléans et ses alentours

En réservant un hôtel à Orléans, vous pourrez compléter votre séjour de chasse, ou permettre à vos accompagnants non chasseurs, d’accéder à de multiples activités. Une visite d’Orléans, de sa vieille ville, sa cathédrale, des bords de Loire est une activité dont la côte est en augmentation (1,4 millions de touristes étrangers en été 2019) et qui mérite un détour. De nombreux restaurants gastronomiques et caves à vin pourront agrémenter votre séjour de façon agréable.

Aux alentours d’Orléans, vous pourrez facilement visiter le Château de la Ferté Saint Aubin, le Château de Chambord à 35 km. Plusieurs parcours de golf sont également disponibles de même qu’un centre de balnéo agréable et au calme.