Flâner sur les bords du Loiret et se laisser surprendre 

Le Loiret est une rivière surprenante à bien des égards.

Le Loiret est l’une des plus petites rivières de France et elle a pourtant réussi le tour de force de donner son nom à un département entier.

C’est que ce petit cours d’eau présente bien des attraits touristiques : la promenade des moulins mérite un détour de même que la promenade du domaine de la Fontaine fort bucolique. Nous vous invitons à la découverte de ce haut-lieu de ressourcement, un centre d’intérêt touristique situé à seulement 5km du centre ville d’Orléans.

Bords du Loiret

Présentation de la rivière du Loiret en quelques mots

Le Loiret est un affluent de la Loire de 11,6 Km. Il prend sa source dans le Parc de la Source. Particularité : cette source est en fait une une résurgence de la Loire dont le cours est partiellement souterrain.

La source du Loiret offre donc le spectacle peu banal d’un bouillonnement d’eau perpétuel niché au pied d’un château. Pittoresque ! D’ailleurs, le cours du Loiret est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO tout comme toute la vallée de la Loire.

Le Loiret se jette dans la Loire après avoir traversé les communes d’Orléans, Olivet, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Une promenade piétonne en bordure de Loire vers la pointe de Courpain offre de beaux panoramas sur le fleuve ligérien.

La saviez-vous : le sens du Loiret peut s’inverser. Ce phénomène insolite pour une rivière survient lorsque la Loire voit son niveau baisser d’une façon importante et que celui du Dhuy, un des affluents du Loiret, s’élève. La source du Loiret baisse de plusieurs dizaines de centimètres et absorbe alors d’importantes quantités d’eaux venant du Dhuy.

Lieux remarquables à proximité du Loiret

Le Loiret borde de nombreux lieux d’intérêt touristique majeur. Citons notamment :

Le château de la Source. Ayant appartenu au maréchal d’Empire Louis Davout (1770-1823) puis au botaniste Jules Marie Claude de Tristan (1776-1861). Il est acheté en 1959 par le département et la ville d’Orléans pour y installer l’université et la technopole.

Le parc floral attenant au château est créé en 1964. Ce parc de 30 Ha – entrée payante au printemps et en été – propose une déambulation bucolique riche en centres d’intérêt : serre tropicale aux papillons, mini-zoo, des milliers d’espèces de plantes et de fleurs, le tout dans une environnement parfaitement entretenu.

La promenade des moulins (moulin Saint-Samson, moulin de la Mothe, des Béchets, de Saint-Julien…) permet un retour à l’époque glorieuse où les moulins rendaient leurs bons offices sans pollution aucune. Au moyen-âge, les moines de Micy aménagèrent la rivière Loiret en bassins successifs et exploitèrent la force des moulins pour leurs travaux divers (forges, farine…). Moult sentiers d’époque ont été conservés pour des promenades vivifiante sous la canopée d’arbres centenaires et sans circulation automobile aucune.

La balade du domaine de la Fontaine – très jolie – donne un point de vue privilégié sur le château de la Quetonnière parfois surnommé « la Folie Gauthier » du nom de Jules Gauthier, l’un de ses propriétaires du début du 19ème siècle. Les garages à bateaux, dont celui de la Quetonnière attribué à Garnier architecte de l’opéra Garnier valent un coup d’oeil, ce sont de petits châteaux à eux-seuls !

En savoir plus sur les sites touristiques à visiter à Orléans

Pont d'Olivet sur le Loiret

Découvrir la gastronomie orléanaise en bord de Loiret

De multiples restaurants se sont installés aux abords de cet environnement luxuriant. Le point d’orgue idéal d’une promenade rondement menée sur ce que l’on appelle volontiers la “Venise du Loiret” à Olivet.

Les anciennes guinguettes du sentier des Prés sont toujours aussi charmantes. Le restaurant « Le Rivage » , qui compte trois fourchettes au guide Michelin propose une cuisine généreuse et créative. « Le Pavillon bleu » (deux fourchettes au Guide Michelin) et le restaurant « À Madagascar » ne sont pas en reste. Ces beaux restaurants gastronomiques permettent de déguster un repas délicat sous un porche style Nouvelle-Orléans surplombant le Loiret.

En lire plus sur la gastronomie à Orléans

Autres activités aux abords du Loiret

Les passionnés de pêche s’y retrouvent volontiers pour taquiner le vif. La Fédération de Pêche du Loiret y organise chaque année un concours de pêche à l’attention des plus jeunes qui se voient offrir leur équipement.

Les sportifs aussi y trouvent leur compte. Jogging et vélo sont les bienvenus en ces terres ou l’effort physique est apprécié. Un club d’aviron et de canoë-kayak donne accès à des déambulations aquatiques calmes et originales. La domaine du Donjon donne accès à un terrain de foot et de basket-ball.

canoë sur le Loiret

Une rivière en 4 séquences

On distingue 4 séquences successives qui dessinent 4 Loiret différents. Tout commence avec une forêt qui s’étend entre le Parc Floral et la RD 2020. Survient ensuite un lac à Olivet – du pont d’Olivet et du parc du Poutyl – où le Loiret s’élargit au pied de belles propriétés, de châteaux et de jolie maisons de charme.

Vient alors le moment des îles où le Loiret se divise en plusieurs bras formant des îles reliées par des biefs auxquels s’accrochent les moulins dont nous parlions plus haut.

Ultime portion, celle des champs où la rivière devient plus naturelle au contact de berges boisée et de champs, jusqu’à la Pointe de Courpain où elle rejoint le giron de la Loire, ce grand fleuve de sable parfois mouillé comme disait Jules Renard.

Comment s’y rendre ?

La rivière du Loiret et ses multiples lieux remarquables se trouvent au sud d’Orléans sur la commune d’Olivet. Depuis le centre d’Orléans, traversez la Loire sur le pont Georges V puis suivez l’avenue Dauphine et continuez en direction de Olivet plein sud. (Voir la carte d’accès au domaine de la Fontaine ci-dessous).