Sainte-Croix d’Orléans : la 5ème plus grande cathédrale de France

Monument phare d’Orléans, la cathédrale Sainte-Croix en constitue le coeur névralgique historique. Il aura fallu 600 ans pour la construire mais le résultat en valait la peine. Ce bijou architectural est aujourd’hui la 5ème plus grande cathédrale gothique de France avec 140 mètres de longueur et un flèche qui culmine à 106 m. Indubitablement, Sainte-Croix fait partie des visites incontournables à réaliser à Orléans.

Présentation de la cathédrale Sainte-Croix

La cathédrale Sainte-Croix est une cathédrale catholique de type gothique. C’est le siège épiscopal du diocèse d’Orléans. Sa construction fut réalisée tout du long des XIIIe-XVIIe-XVIIIe et XIXe siècles ce qui lui confère un style architectural exceptionnel. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.

La première pierre fut posée en 1287. Son inauguration officielle date du 8 mai 1829. Jeanne d’Arc y pria, Henri IV lança sa reconstruction en 1601, Louis XIV finança les transepts, elle fut épargnée lors de la guerre 39-45.

La cathédrale mesure 140 mètres de long, elle est composée de 5 nefs. Sa largeur intérieure au niveau du transept et de sa façade est de 53 mètres. La hauteur sous voûte est de 32 mètres. Les deux tours s’élèvent à 88 mètres de hauteur. La flèche centrale monte à 106 mètres.

Une brève histoire de la cathédrale

La cathédrale gothique est construite sur les restes d’une ancienne cathédrale romane. Vers 1277, la cathédrale romane aurait connu un effondrement. Les restes sont rasés sauf la facade (qui sera remplacée ultérieurement) et un nouvel édifice est entamé. La première pierre n’est posée que neuf ans plus tard, le 11 septembre 1287, sous l’épiscopat de Gilles Pastai. Le plan général s’inspire de celui de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens.

Interrompus lors de la Guerre de Cent Ans et du siège d’Orléans en 1428/1429, les travaux reprennent dans la deuxième moitié du XVème siècle par la croisée du transept et se continuent au XVIe avec l’édification de deux travées de la nef.

En septembre 1567, la ville passe aux mains des protestants. Dans la nuit du 23 au 24 mars 1568, un petit groupe de huguenots fait sauter les quatre piliers de la croisée du transept ce qui provoque l’éboulement d’une grande partie de l’édifice.

En 1601, le roi et la reine Marie de Médicis posèrent la première pierre du nouvel édifice. Le chœur est terminé en 1623.

Le transept nord est achevé en 1643, et le transept sud en 1690. La marque du Roi Soleil apparaît avec son portrait et sa devise “Nec pluribus impar” qui figurent au centre de la rosace située au-dessus du portail sud.

En 1739, commence l’édification du portail occidental surmonté des deux tours, prolongement de la grande nef. La façade, jusqu’à la base des tours, est terminée en 1773.

On ne reprend les travaux qu’en 1817 après la Révolution. Le roi Charles X inaugure l’achèvement des travaux le 8 mai 1829, pour le 400e anniversaire de la levée du siège des Anglais, par Jeanne d’Arc.

cathédrale d'Orléans

Visite commentée de Sainte-Croix

Pour vous aider dans la découverte de cet édifice imposant, voilà quelques pistes d’exploration qui pourront conduire votre visite. L’entrée de la cathédrale est gratuite.

La façade actuelle date du XVIIIème siècle. Quatre statues géantes en distribuent les portes et portails. Ce sont les quatre apôtres ayant écrit un Evangile : de gauche à droite : Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Les deux tours ont trois niveaux. Elles culminent à 86m. Le premier niveau porte des abat-sons (pour les cloches de la tour Nord). Les deux derniers niveaux sont très ajourés, probablement pour limiter le poids et aérer l’ensemble.

Au sommet des deux tours, une délicate couronne de pierre se dessine avec une grande finesse. Un double chef d’œuvre ciselé qui allège l’ensemble et propulse le regard vers le ciel et Dieu.

A l’intérieur, le centre des transepts nord et sud sont ornés d’un bas relief de Louis XIV en Roi soleil et entouré de sa devise : “Nec pluribus impar” (A nul autre pareil).En effet, Louis XVI finança en grande partie et s’investit beaucoup dans la reconstruction de la cathédrale.

Les stalles sont adossées à un magnifique décor de boiseries. De grands panneaux figurent en leur centre 23 scènes de la vie du Christ, ainsi que des décorations d’ornements religieux. Elles ont été exécutées par Jules Degoullons, un des décorateurs de Versailles et des stalles de Notre Dame de Paris entre 1702 et 1706.

Les roses monumentales des transepts nord et sud sont l’œuvre du maître verrier Guillaume le Vieil qui les a réalisé à la fin du XVII° siècle. Elles sont avant tout un hommage au Roi Soleil, figuré au centre.

Petit détail qui mérite un coup d’oeil, la “main de Dieu” est peinte sur la clé de voûte, au plus haut de l’édifice à 32 mètres au-dessus du sol, en mémoire de sa consécration par l’évêque saint Euverte (IVème siècle) qui fut frappé d’une vision d’une main bénissant l’édifice.

Visiter la cathédrale

L’entrée de la cathédrale Sainte-Croix est gratuite et en libre accès en dehors des célébrations. Il est possible d’effecteur une visite guidée en se rapprochant de l’Office du Tourisme situé juste en face sur la gauche de l’édifice.

Pour une visite saisissante, prenez de la hauteur en montant en haut de la cathédrale accompagné d’un guide habilité. Cette visite dure 1 heure en groupe de 18 personnes maximum avec réservation obligatoire au 02 38 24 05 05. Vous découvrirez une vue hors-normes sur Orléans et jusqu’à la forêt de Sologne. Un point de vue sensationnel qui mérite la visite.

La Messe dominicale a lieu à 10:30. La Messe de Noël est célébrée à 23:30 et présidée par Mgr Jacques Blaquart.